Connexion

Retour
D2/ 6 journée du souvenir, recevions Calvisson 5
par bernar dit nô le 11/11/2018 à 16h22
Aujourd'hui, au club avait lieu une grande bataille, la compagnie, sous le commandement du capitaine bernard bien alignée, quittait les tranchées de nos positions à 9h05 précise, pour mettre le feu, dans le camps adverse. Ca C T leur volonté, puisqu'il leur faut une victoire pour être maintenu. Le capitaine a jusqu'au bout tenté la diversion, en inversant les victoires, mais rien n'y fit, nous nous inclinons 6/8, après une lutte acharnée face à un adversaire mieux armé, J.P.C. 2 + le double, Claude, souffreteux la tête à toto, le vrai vénérable Francis, C bon, toujours aussi incroyable, 2 et le capitaine 1 en perf , +2 matchs au 5° et le double avec son frère d'armes J.P.C...Le père François n'est pas venu, nous lui en sommes gré. A + ,Je ne vais pas oublier de remercier André et Eric pour leur présence, soutien et arbitrage. Sur la 1° photo la moitié de la troupe, ne fait pas tête gauche pour faillotter l'arriver du général Macron, mais est impatiente devant le retard du camarade Francis retardé par le lassage de ses sandales. Sur la 2°, tout est rentré dans l'ordre. A 12h a sonné l'armistice, les combats ont cessés et nous nous sommes tous retrouvés autour de la sainte table.
l'embrouille le 11/11/18 à 19h20
J’ai bien entendu le capitaine dans le feu de l’action, dire à Francis : grâce à toi nous faisons match nul. Sans doute que le discernement du capitaine, éprouvé par sa recherche de la bonne tactique, était en errance dans cette éprouvante bataille.
Connectez-vous pour écrire un commentaire.

Copyright "Famille Bonnet" 2017, tous droits réservés